Wave

Citations préférées

Inspiration venant d’experts

En tant que parent frayant son chemin dans ce monde pour offrir ce qu’il y a, selon moi, de mieux pour mes enfants, je remercie ces nombreux psychologues, auteurs, pédagogues et accompagnateurs dont le travail m’a inspirée d’abord à devenir un meilleur parent, et maintenant, votre accompagnatrice en parentalité.

 

M’ouvrir à de nouvelles philosophies sur la parentalité et être capable de reconnaître mon rôle dans plusieurs des difficultés que je vivais avec mes enfants a changé ma vie. La croissance est continue et perpétuelle, c’est pourquoi je voulais partager avec vous ces quelques citations qui, je l’espère, sauront vous inspirer aussi.

Wave
Reading a Book

« Les enfants réussissent bien s’ils le peuvent. » (traduction libre)

- Dr Ross W. Greene,

L’enfant explosif

Cette citation est si lourde de sens qu’elle a son propre chapitre! C’est pour moi un rappel important qu’aucun enfant ne veut mal se comporter, piquer une crise de colère, être méchant avec son frère ou sa sœur ou être malpoli envers son parent. Cela ne signifie pas que nous devons rester les bras croisés et laisser nos enfants enfreindre les règles ou blesser les gens, mais plutôt que nous devons faire preuve d’empathie à leur égard et comprendre que leur comportement est simplement la manifestation d’un besoin que nous ne pouvons pas voir. Soyez sûr que si votre enfant POUVAIT bien se comporter de façon consciente à ce moment-là, il le FERAIT.

Wave

« Le comportement est l’expression d’un besoin sous-jacent. » (traduction libre)

- Dre Shefali Tsabary

Cette citation complète parfaitement la précédente. Lorsque notre enfant est en crise, ce que nous caractérisons souvent de « mauvais comportement », au lieu de fixer sur la façon de régler le comportement, en utilisant notamment des punitions ou des tactiques de peur, nous devrions chercher à trouver des façons de communiquer avec notre enfant afin de cerner la vraie source de la crise.

Reading a Book

« Le fardeau des sentiments des parents et trop lourd pour les petites épaules des enfants. » (traduction libre)

- Dre Allison Mark

Nous en sommes tous coupables, nous avons tous laissé nos mauvaises pensées et nos émotions transparaître par notre ton, nos expressions faciales, nos mouvements, nos paroles, et notre énergie. Et qui était là pour les absorber, comme ces petites éponges magiques qu’ils sont? Nos chers enfants. Certains enfants y réagiront verbalement ou par leur comportement, et d’autres ne réagiront pas. Mais vous vous leurrez si vous croyez qu’ils ne sont pas affectés par le fardeau de vos pensées et émotions. C’est pour cette raison que la parentalité consciente est si révélatrice, elle vous permet d’observer, moment après moment, ce que vous vivez dans le but que cette prise de conscience vous aide à alléger le poids de ce que vos enfants prendront sur leurs épaules.

 

C’est aussi un rappel important pour les parents de prendre soin d’eux-mêmes : en tant que parent qui devez gérer les stress quotidiens de la vie, vous devrez prendre du temps pour vous, vous recentrer et dissiper de vos préoccupations avant d’interagir avec vos tout-petits.

Reading a Book

« Tout ce qui ‘ne va pas chez toi’ était d’abord un mécanisme de défense pendant l’enfance. » (traduction libre)

- Dr Gabor Maté

Cette citation est un peu délicate. Je peux sentir les yeux qui roulent et les parents qui se mettent à la défensive. Toutefois, l’objectif de cette citation n’est pas d’amoindrir le travail fantastique que tout parent fait ni de pointer du doigt d’un air penaud les générations précédentes pour nous dégager de toute responsabilité qui nous incombe en tant qu’adulte. J’aime cette citation, car elle nous rappelle que nous pouvons toujours nous améliorer. Que notre personnalité ne cesse de changer, et ce, dès le moment de notre naissance. Et oui, nous avons développé des manques de confiance, des déclencheurs et des réactions négatives pendant notre enfance, et c’est normal! Et à vrai dire, nous faisons la même chose, nous reproduisons les mêmes modèles avec la génération suivante. C’est pourquoi il peut être si enrichissant et thérapeutique pour nous tous de reconnaître, d’accepter et de mettre en pratique ce principe.

Wave

« Vos déclencheurs vous appartiennent, il n’incombe pas au reste du monde de marcher sur des œufs autour de vous. »

- Auteur inconnu

J’aimerais savoir d’où provient cette citation, mais je ne peux pas trouver l’auteur. C’est une citation bien connue et frappante qui s’enchaîne bien avec la précédente. Pour moi, elle me rappelle que je ne dois pas m’attendre à ce que quiconque - y compris mes enfants, mon mari, ma mère, mes amis et mes collègues - marche sur des œufs en ma présence, peu importe mon humeur ou les pensées qui sont des déclencheurs pour moi. Parce que justement, ce sont mes pensées et leur contexte qui sont des déclencheurs, et non les personnes autour de moi. Mais ce principe marche dans les deux sens, car si je sens que l’énergie toxique d’une personne m’affecte, je dois prendre un moment et me rappeler que je n’ai pas à changer mon comportement ou mes manières autour de cette personne pour ne pas la vexer. Vos déclencheurs? Votre responsabilité!

Reading a Book

« Quand les limites sont appropriées, les enfants ne ressentent pas autant le besoin de les tester. Ils font confiance à leurs parents et leurs tuteurs, et par conséquent, à leur monde. » (traduction libre)

- Janet Lansbury

Oui, oui et oui! Janet Lansbury est vraiment une inspiration pour le parent d’aujourd’hui! Beaucoup de gens qui demeurent attachés à un paradigme plus traditionnel de la parentalité croient que si nous n’utilisons pas de méthode de contrôle ou des punitions sévères pour corriger un comportement indésirable, c’est que nous élevons nos enfants dans le laxisme. C’est loin d’être vrai. Nos enfants ont besoin de limites et nous aussi. D’ailleurs, l’établissement de limites est une compétence essentielle à acquérir pour pouvoir vivre une vraie vie authentique. Les limites ne s’appliquent pas seulement à la parentalité, mais à toutes les relations de notre vie. Avec les enfants toutefois, nous devons être sûrs et convaincus de nos limites. Si la limite n’est pas claire, l’enfant essaiera de l’outrepasser coup, après coup, et après coup. Et vous savez quoi? Vous devriez être fier d’eux et admirer leur persévérance. Au lieu de vous demander pourquoi votre enfant « chiâle » et insiste encore, demandez-vous où vous n’avez pas été clair pour l’enfant. Par exemple, chez nous, les limites à l’égard des jeux vidéos étaient très, et par « très » je veux dire TRÈS, nébuleuses pendant la pandémie. Ce qui a provoqué de nombreux conflits jusqu’à ce que je me rende compte que puisque je n’étais pas prête à établir des limites noir sur blanc pendant cette période, je devrais simplement attendre le retour en classe où je sais sans l’ombre d’un doute que je peux supprimer les écrans pendant cinq jours et que mes enfants le savent aussi. Alors, prenez le temps de définir vos limites. Vos enfants vous en remercieront.

Wave

« Nous croyons que les enfants agissent quand en réalité, la plupart du temps, ils réagissent. » (traduction libre)

- Dr Gabor Maté

Dr Maté résume ici ce qui a été mentionné plus tôt. Nos enfants sont si sensibles à notre ton, notre énergie, et nos attentes, que leurs « agissements » sont davantage une « réaction » à ce qui les entoure. Je ne dis pas ici de laisser les enfants agir comme ils le veulent, et je n’excuse pas les comportements impolis, violents ou irrespectueux; je n’encouragerais jamais ce point de vue. Ce que je veux dire, c’est qu’il ne faut pas seulement regarder le comportement de l’enfant, il faut voir plus loin. En fait non, ne cherchez pas si loin, commencez par vous regarder dans le miroir, sans culpabilité ni honte, mais avec compréhension, curiosité et présence.

Reading a Book

« L’amour qu’éprouve le parent ne se traduit pas automatiquement en amour ressenti par l’enfant. » (traduction libre)

- Dr Gabor Maté

C’est une superbe citation, mais elle me décourage souvent, car elle me rappelle qu’aimer nos enfants n’est tout simplement pas suffisant. On ne peut pas hurler de façon incontrôlable après nos enfants, claquer les portes, ignorer leurs sentiments, se perdre des heures sur les réseaux sociaux, travailler des journées de quinze heures pendant des semaines de suite et croire que puisque nous aimons nos enfants, tout va bien et que de toute façon, ils « le savent ». Nous devons leur faire sentir combien nous les aimons. Ce n’est pas un travail à temps plein, et ce n’est pas si difficile, il suffit de faire un effort conscient de vraiment ÊTRE avec eux quand nous sommes ensemble. Jouez avec eux pendant 15 minutes, sans distraction. Regardez-les dans les yeux quand ils vous parlent. Ne leur dites pas comment jouer, laissez-les plutôt prendre l’initiative et vous intégrer à LEUR jeu. Faites attention à vos paroles quand vous vous disputez avec eux. Soyez présent avec tout votre cœur quand vous leur lisez une histoire, sans les faire sentir comme si tout ce que vous voulez c’est qu’ils dorment (je plaide coupable ici!). Nous aimons tous nos enfants inconditionnellement, alors rappelons-nous de le leur montrer par notre présence et notre communication conscientes.

Wave

« Trop souvent, nous oublions que le mot 'discipline' signifie en réalité  'enseignement' et non 'punition'. Un disciple est un élève, et non le destinataire de conséquences comportementales. » (traduction libre)

- Dr Daniel J. Siegel et Dre Tina Payne Bryson, Le cerveau de votre enfant

Le mot « discipline » porte à confusion de nos jours. Traditionnellement, les adultes

« disciplinaient » les enfants en ayant recours à des techniques d’humiliation et de domination dont aucun n’enseignait quoi que ce soit à l’enfant. Évidemment, les gens diront « en tout cas, les enfants écoutaient et se comportaient! » Bien sûr qu’ils le faisaient, ils avaient peur! Et « avoir peur » est très différent de « avoir appris ». Ainsi, ce débat continu entre « les enfants ont besoin de discipline » et « la discipline est mal » est issu du malentendu à l’égard de la définition du mot. Vous pouvez trouver une multitude d’articles en ligne qui expliquent que « les enfants indisciplinés sont malheureux »; c’est bon, si ce que vous entendez par indisciplinés correspond à sans limites ni encadrement, sans heure de coucher déterminée, sans discussions sur le comportement par peur de confrontation avec nos enfants, etc. alors là, c’est vrai que ces enfants seront malheureux, car les enfants ne peuvent pas fonctionner dans de telles circonstances. En revanche, si pour vous « indiscipliné » signifie simplement « qui n’a pas été élevé par la punition et l’intimidation », dans ce cas, c’est une autre histoire. Les enfants peuvent apprendre ce qu’est le respect, le travail acharné, l’empathie, la compassion, la résilience et bien plus tout en étant élevés sans tactiques de peur. Cela dit, quand vous entendez le mot « discipline » dans une conversation ou que vous le lisez dans un blogue ou un article, assurez-vous de vérifier de quelle définition il s’agit.

Wave

« Une fois que nous réussissons à comprendre notre propre esprit souverain, l’objectif primordial de la parentalité devient de procurer cet espace pour que nos enfants puissent établir cette relation avec leur propre esprit. » (traduction libre)

- Dre Shefali Tsabary

Cette citation nous rappelle qu’il faut se défaire des couches artificielles qui nous retiennent; qu’il faut faire abstraction des attentes établies selon les rêves d’une autre personne ou de l’image qu'a la société de ce que nous devrions être.

 

C’est un rappel de tout simplement être soi-même, de se connaître et d’aider nos enfants à en faire de même.

Reading a Book

« Plus nous accueillons les mécontentements de nos enfants, plus chaque membre de la famille sera heureux. » (traduction libre)

- Janet Lansbury

Cela semble être une contradiction, mais cette citation met en évidence un concept que j’aurais tant, mais tant voulu connaître au début de mon parcours en tant que parent : la validation des sentiments! Le mécontentement, la colère, la tristesse, la déception… tous ces sentiments négatifs que nous avons tendance à ignorer ou à essayer de camoufler avec des distractions doivent être confrontés et ressentis. Nous le faisons à nous-mêmes, et nous le faisons à nos enfants : quand nous ne sommes pas bien, nous allumons la télé ou nous changeons de sujet, et quand notre enfant souffre, nous lui offrons de la crème glacée ou lui montrons une vidéo amusante. Toutefois, la validation de ses sentiments, l’aider à ressentir ses émotions et à les gérer est la clé pour élever un enfant résilient et empathique.